Interview d'Arnaud Molmy (Roubaix - Lille Métropole Team)

Publié le par Valentin JACQUEMET

Révélation de ce début d'année, Arnaud Molmy (Roubaix - Lille Métropole Team) dresse son bilan de son mois de février, chargé en émotions. Rencontre avec ce sprinter qui prouve déjà toute l'étendue de son talent.


"Le monde professionnel est magique pour moi en ce moment !"


Cyclisme NEWS : Bonjour Arnaud, vous avez connu un début de saison exceptionnel, pensiez-vous obtenir de si bons résultats aussi vite sur le circuit professionnel ?
Arnaud Molmy : J'ai connu un début de saison surprenant en effet. J'ai eu un hiver difficile avec la météo exécrable dans le nord de la France mais aussi une légère blessure. J'avais donc de l'appréhension en arrivant sur le Grand Prix La Marseillaise. Et puis l'Etoile de Bessèges m'a littéralement libéré ! J'étais à l'aise dans les sprints mais aussi dans les circuits plus accidentés. Une réelle surprise !
 
C.N : Justement, que retenez-vous de votre semaine sur l'Etoile de Bessèges ? Vous pensiez rendre une aussi bonne copie en prenant le départ ?
A.M : Je retiens beaucoup de choses. J'ai appris que je pouvais rivaliser avec les meilleurs dans les sprints, mais aussi j’ai appris à gérer la pression de jouer les premiers rôles pour un classement général. J'ai aussi du accepter une grande déception avec la gastro-entérite qui m'a terrassée avant la dernière étape ...

C.N : Votre motivation pour briller sur le circuit est-elle désormais encore plus forte après vos belles performances ?
A.M : Bien sûr ! J'espère rééditer de belles performances et me confronter au plus vite aux bons sprinteurs français. J'espère aussi pouvoir apporter à l'équipe et aux coéquipiers, ce qu'ils me demanderont.

C.N : Comment vivez votre nouvelle notoriété ?
A.M : Ma nouvelle notoriété, je ne sais pas si on peut parler ainsi. Je me suis fait connaitre du milieu mais je pense que cela ne va pas plus loin. En tous cas, c'est agréable d'entendre ou de lire que je réalise de belles perfs ou encore que l'équipe possède un bel effectif. Après je ne me fais pas une obsession de tout ca. C'est en marchant qu'on fait parler de soi ...

C.N : Comment vous définiriez vous pour les personnes qui ne vous connaissent pas encore ?
A.M :
Je me définirai comme un garçon bon vivant, sympathique, qui aime le sport en général. Un peu mauvais perdant comme chaque cycliste je pense !

C.N : Comment s'est passé votre intégration dans votre nouvelle équipe ?
A.M :
Très bien ma foi ! Je connaissais déjà quasiment l'ensemble des coureurs puisque j'avais couru avec eux soit en tant que partenaires ou adversaires à un moment donné de ma carrière. L'encadrement nordiste aussi ne m'était pas étranger. Et puis l'ambiance est extra !

C.N : Le monde professionnel est-il tel que vous l'imaginiez quand vous couriez encore au CC Nogent sur Oise ?
A.M :
Oui, j'ai eu la chance de le découvrir l'an passé en tant que stagiaire chez Cofidis. Même si la structure est différente, l'ambiance reste identique à celle de Nogent. Et puis j'y mets les pieds de la meilleur façon qui soit donc pour l'instant cela reste un peu un monde magique. J'espère qu'il le restera longtemps !

 

Un grand merci à Arnaud pour sa sympathie et sa disponibilité.

 

http://photos-b.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc3/hs148.snc3/17540_108126952532084_100000043407959_203642_5640781_n.jpg

Crédit photo : Fanny Baudoin

Publié dans Interviews

Commenter cet article