Résumé de la Onzième étape

Publié le par Valentin JACQUEMET

Une étape sans mordant ...

 

Les jours se suivent et se ressemblent sur la route du Tour. Après un 14 juillet pour le moins monotone, cette onzième étape a proposé un schéma de course classique : une échappée parti au kilomètre 25, une chasse mené par les Columbia et la victoire de leur sprinter : le nouveau maillot vert du Tour de France, Mark Cavendish.

Plus tôt dans la journée, 170 coureurs, après l'abandon d'Arvessen, se sont élancés de Vatan à 12h47 pour une étape longue de 192 kilomètres. Un scénario classique donc où tous les suiveurs connaissaient la fin de l'histoire : un sprint massif. Deux coureurs, le géant belge de la Silence Lotto, Van Summeren, et l'ancien champion de Pologne de la Lampre, Sapa, prirent leurs chances et tentèrent de déjouer les pronostiques pour partirent pour un long raid, avorté à cinq kilomètres de l'arrivée à Sant Fargeau. Une échappée qui n'aura jamais réussi à réellement prendre le large puisque l'écart vacillait autour des quatre minutes : la faute au Columbia qui, comme cela est devenu une habitude, entrainait dans sa roue l'ensemble du peloton. Un peloton qui arrivait, dans la petite ville de l'Yonne, groupé pour un une arrivée en faux plat montant. L'idéal pour piéger Mark Cavendish ? On se forçait à y croire mais voilà, il faut se l'avouer, ce garçon est bel et bien le meilleur sprinter du peloton. Le Britannique remporte sa quatrième victoire de l'année sur la Grande Boucle, et égale par la même occasion son nombre de bouquet conquis l'an dernier.
Dans la course au maillot jaune, Noccentni conserve le leadership avec toujours cette petite marge de six secondes d'avance sur le favori de ce Tour, Alberto Contador. A noter, la chute de quelques prétendants au podium finale comme le coéquipier du leader, Noccentini, Vladimir Effinkin ou encore de Christian Vandevelde (GAR). Espérons pour eux que cela n'influera point sur leurs qualités de compétiteurs et qu'ils seront, dans les jours à venir, en pleine possession de leurs moyens pour se mêler à une course au maillot, bien pauvre pour le moment.

 

 

Classement de l'étape :

 

1 Mark Cavendish  (GBR) en 4h17'55'' 

2 Tyler Farrar  (USA) m.t

3 Yauheni Hutarovich  (BLR) m.t

4 Oscar Freire Gomez  (ESP) m.t

5 Thor Hushovd  (NOR) m.t

6 Leonardo Duque  (COL) m.t

7 Gerald Ciolek  (GER) m.t

8 Lloyd Mondory  (FRA) m.t

9 William Bonnet  (FRA) m.t

10 Nicolaï TRUSSOV  (RUS) m.t

 

 

Classement général :


1. NOCENTINI Rinaldo en 43h28'59"

2. CONTADOR Alberto à 06"

3. ARMSTRONG Lance à 08"

4. LEIPHEIMER Levi à 39"

5. WIGGINS Bradley à 46"

6. KLÖDEN Andréas à 54"

7. MARTIN Tony à 1' 00"

8. VANDE VELDE Christian à 1' 24"

9. SCHLECK Andy à 01' 49"

10. NIBALI Vincenzo à 01' 54"

 

Maillots distinctifs

 

 

Rinaldo Nocentini (A2R)

Mark Cavendish (CER)

Egoi Martinez (EUS)

Tony Martin (COL)

 

Publié dans Tour de France 2009

Commenter cet article